Début de l'histoire

Jason est le fils de Eson, roi de la cité grec Iolcos.

Sa mère c’est Alcimède.

Petit, son oncle Pélias chasse son père du trône et prend le pouvoir.

Alors Jason est caché par sa mère auprès de Chiron le centaure qui l’élève.

Plus grand il revient voir son oncle !

Jason dit : Hé c’est mon trône !

Pélias dit : Ok je te le rends si tu me ramène la Toison d’or

Jason dit : C’est quoi ?

Pélias dit : Une peau de bélier en or

Jason dit : C’est tout ? Ok !

C’est impossible ! la Toison d’or est très, très loin et trop, trop bien gardée.

Il réunit des potes. Hercule, Castor, Pollux, Orphée, et plein d’autres,

Ils s’appellent les argonautes.

Ils achètent un bateau

Ils l‘appelle l’Argo

Ils prennent la mer

Ils vont chercher la Toison.

 

Arrivé au royaume de Colchide qui appartient à Etès.

Jason dit : Bonjour où est la Toison ?

Etès dit : Là-bas ! Mais c’est très, très dur de la prendre, elle est super bien gardée.

Jason dit : Je sais mais on est les argonautes et…

Médée dit : Bonjour !

Jason dit : Bonjour !

Médée dit : Bienvenue !

Jason dit : Bienvenue ! Oui merci c’est…jolie…chez toi…

Silence…long silence…très long silence…très très long silence…très très très long silence

Trop long ce silence

Oui mais Médée à taper dans l’œil de Jason qui à taper dans l’œil de Médée qui à flasher sur Jason qui à flasher sur Médée.

Jason la regarde

Médée le regarde

Jason la regarde

Médée le regarde

Médée c’était la fille de Etès et de Idiy, la petite fille d’Hélios (le soleil) et la nièce de Circé la magicienne.

Jason la regarde

Médée le regarde

Jason la regarde

Médée le regarde

Jason dit : Je m’appelle Jason

Médée dit : Je m’appelle Médée

Jason lui sourit

Médée lui sourit

Jason lui sourit

Médée lui sourit

Jason lui sourit

Médée lui sourit

Jason fait « euh… »

Médée dit « … »

Jason fait « euh… »

Médée dit « … »

Jason fait « euh… »

Médée dit « … »

Jason fait « euh… »

Médée dit « … » Je vais t’aider

M’aider ?

T’aider !

M’aider ?

T’aider !

T’aider ! M’aider…A quoi ?

La Toison, t’aider à récupérer la Toison.

Ah oui la Toison ! La toison ? Non pas besoin, t’inquiètes ! Les Toisons ont à l’habitude, on est spécialisés dans les Toisons, enfin… les…

Mais dé-cidément

Mai dé-shydraté Jason à du mal à parlé

Jason dit : M’aider…Médée…Mayday ! Mayday ! Mayday ! Mayday ! Mayday ! Mayday !

 

C’est ainsi que Médée aida Jason à tuer le gros bison cracheur de feu qui gardait la Toison.

Jason et les Argonautes reprennent leur bateau, Médée embarque avec eux.

Etès le papa de Médée, furieux les poursuit.

AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Course poursuite en bateau à travers la mer !

Médée dit : J’ai une idée pour les ralentir ! J’ai pris mon petit frère, on va le découper en morceau et jeté les petits bouts par-dessus bords. Ça va le ralentir!

Hein ? Quoi ? Ah !! Mais…

Médée dit : Vous inquiétez pas, ça va marcher !

Et elle avait raison, son père horrifié était obligé de ralentir à chaque fois pour repêcher un bout de jambe par ici, un bras par-là, une oreille, un pied, une hanche, un foie, une bouche, un sexe, une épaule…

OUAIS !!!!!!!!!!!!! On les a semés

Parsemés

Semés

Parsemés puis semé

 

Revenu à Iolcos, Jason donne la Toison à son oncle.

Pélias dit : Merci ! Au fait j’ai tué ton père !

Jason dit : AAAAAAAAAHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!

Jason est en colère, jason crie, Jason pleure, Jason renifle, Jason sanglote, renifle, geint, couine, halète, il est triste,

Médée est triste

Les argonautes sont tristes,

Pélias est content

Jason est triste

Pélias est content

Médée réfléchie

Les filles de Pélias pouffent de rire

Les Argonautes sont tristes

Les filles de Pélias narguent les Argonautes

Les Argonautes ont la rage

Pélias ricane

Jason pleure

Médée réfléchie

Médée à une idée

Pélias ricane en sortant de la pièce avec sa Toison d’or sous le bras

Jason est accablé

Les filles de Pélias ricanent en sautant sur place

Médée dit : J’ai faim ! Pas vous ?

Tous se taisent

Médée dit : Moi j’ai faim ! Filles de Pélias vous n’auriez pas un bout à manger, le chagrin m’a creusé.

Filles de Pélias dit : Regarde dans le frigo, il n’y a plus rien ! AH ! Un vieux bout de fromage et quelques moutons périmés, sert toi ! Ah Ah Ah !!!

Médée met le vieux mouton rassit dans une marmite, avec quelques herbes et dit :

bereuzyveuckcbkufg »yuf »fby »f »fbfyrflrfrffblblhee

Soudain un magnifique petit agneau tout vivant ressort de la marmite.

Filles de Pélias dit : Wouaw ! Comment t’as fait ça ?

Médée dit: Trois fois Rien ! Juste un petit tour de magie, quelques formules… mais bien pratique quand on n’a pas grand-chose dans le frigo.

Filles de Pélias dit : Incroyable, terrible, pratique, ça marche avec tout ?

Tout !

N’importe quoi ?

N’importe quoi !

Ça marche avec tout ?

Avec tout !

N’importe quoi ?

N’importe quoi ! Pourquoi ?

Filles de Pélias se regardent, regardent Médée, se regardent, regardent l’agneau, puis Médée, puis l’agneau puis se regardent puis Médée.

Filles de Pélias dit : Et n’importe qui ?

N’importe qui !

Notre vieux père est un peu rassit aussi, ce serait possible si…

Oui allez le chercher, pas de soucis

Jason a fini de pleurer, il regarde de loin intrigué

Les argonautes mangent le fromage

Filles de Pélias reviennent avec leur vieux père assoupi,

Papa vient dans la soupière !

Pélias dit : Hein ?

T’inquiète rentre dedans !

L’eau chauffe, l’eau chauffe, l’eau chauffe, l’eau chauffe, l’eau chauffe,  l’eau boue, l’eau boue, l’eau boue, l’eau boue, boue, boue, boue, boue, boue, boue, boue, boue, boue….

Filles de Pélias dit : Alors ?

Médée dit : Alors quoi ?

Dis ta formule magique !

Médée les regarde

Dis-là !

Médée ne dit rien.

Un léger sourire apparait sur le visage de Médée

Une légère grimace apparait sur le visage de fille de pélias

Un sourire triomphant

Une grimace terrifiante

Dis ta formule !

Dis là !

AHHHHHHHHHHHHHH Notre vieux papa est bouillit, fini pour lui !

Médée et Jason partent en courant main dans la main, sautent sur leur bateau,

Au revoir les Argonautes, merci pour tout à très vite,

Salut Jason ! Salut Médée crie les Argonautes en voyant leurs amis prendre la mer

Jason fait de grands gestes d’au revoir

Médée envoie des baisers

Filles de Pélias s’arrachent les cheveux

Les argonautes au bout du ponton plissent les yeux pour distinguer encore le bateau fuyant comme un point noir sur l’océan.

 

Jason et Médée naviguent, voyagent, visitent, se baladent partout.

Ils s’aiment, ils sont heureux, à travers le monde.

Ils ont deux enfants Merméros et Phérès

La vie est belle !

Puis un jour ils arrivent à Corynthe

Wouaw c’est beau ici

Wouaw c’est le paradis

Wouaw si on se posait un peu

Wouaw j’en ai marre du bateau

Wouaw Salut !

Salut je m’appelle Créon et je suis le roi de ce bled

Médée dit : Bonjour !

Et voici ma fille Créuse dit Créon

Jason dit : Bonjour !

Creuse dit : Bienvenue !

Jason dit : Bienvenue ! Oui merci c’est…jolie…chez vous…

Silence…long silence…très long silence…très très long silence…très très très long silence

Trop long ce silence

Oui mais Creuse à taper dans l’œil de Jason qui à taper dans l’œil de Creuse qui à flasher sur Jason qui à flasher sur Creuse.

Jason la regarde

Creuse le regarde

Jason la regarde

Creuse le regarde

Creuse c’était une fille jeune et jolie

Jason la regarde

Médée les regarde

Euh…bon dit Créon, donc voici vos chambres, y a des draps, y a des serviettes…

Silence…Gros malaise

De jours en jours Jason et Creuse se rapprochent

De jours en jours Médée déprime

De jours en jours les enfants deviennent nerveux, insolents, travaillent moins bien à l’école, se battent avec leurs camarades, sèchent les cours, fuguent, fument des cigarettes…

Et puis

Jason et Creuse se marient

Créon ravi mais embêtée par cette Médée gênante décide de la bannir du pays elle et ses deux petits monstres

Jason dit qu’effectivement c’est peut-être mieux ainsi, qu’elle parte avec les gosses. Que c’est une page qui se tourne, qu’ils ont vécu des beaux moments mais que toute chose a une fin, qu’il faut savoir partir au bon moment, que les saisons sont changeantes, mais que la vie continue

Médée est furieuse

Elle et ses mômes ne sont pas invitée au mariage.

Mais à la surprise générale Médée envoie un cadeau à la mariée, une magnifique et sublime robe.

Creuse méfiante ouvre le cadeau, regarde la robe

Creuse dit : Elle est sublime cette robe !

Elle l’enfile de suite tellement elle est belle

Mais aussitôt la robe s’enflamme et Creuse devient une torche humaine

Creuse dit : AHHHHHHHHHHHHHH

Créon dit : AHHHHHHHHHHH

Jason dit : AHHHHHHHHHH

Médée dit : AH AH AH AH AH AH !!!

Creuse meurt

Créon meurt

Jason meurt

 

Médée prend ses mouflets sous le bras et se barre en courant !

Les jours passent, les mois, les années passent.

Aujourd’hui Médée est vieille, ses enfants sont devenus des hommes, des business man qui ont réussi dans l’industrie du textile, ils ont fait fortune en inventant une ligne de vêtements auto-chauffants. Ça fait carton dans le monde entier. Tellement qu’ils ont acheté un appart à Médée sur les champs Elysées.

 

Médée est de plus en plus vieille, et un jour elle meurt.

Fin de l’histoire

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now